HOME > PATHOLOGIES > SPONDYLOLISTHÉSIS

PATHOLOGIES

Spondylolisthésis

QU'EST-CE-QU'UN SPONDYLOLISTHESIS ?

 

Le spondylolisthésis (du grec spondulo signifiant  vertèbre  et listhesis signifiant glisser)  est un glissement vers l’avant  d’une vertèbre par rapport à la vertèbre située juste en dessous. Dans la majorité des cas, il se situe au niveau lombaire bas et particulièrement en L4-L5 ou L5-S1.L’importance du décalage entre les deux vertèbres défini le grade du spondylolisthésis selon une classification en 4 stades de gravité croissante (grade 1 à 4).

 


QUELLES EN SONT LES CAUSES ?

 

Les trois causes les plus fréquentes sont les suivantes :

 

·         Le spondylolisthésis par lyse isthmique qui est la conséquence d’une fracture de l’isthme vertébral. L’isthme est la partie de l’arc postérieur de la vertèbre qui unit les articulations postérieures supérieures aux articulations postérieures inferieures. La fracture de l’isthme survient suite à des microtraumatismes répétés, le plus souvent durant l’enfance ou l’adolescence au décours d’activités sportives favorisantes.

 

·         Le spondylolisthésis dysplasique ou congénital, plus rare, est lié à une anomalie de la croissance vertébrale. C'est cette forme de spondylolisthesis qui peut être la plus évolutive et conduire au glissement le plus important. Il concerne le plus souvent l'adolescent ou l'adulte jeune et s'apparente dans sa prise en charge médico-chirurgicale à une deformation rachidienne. 

 

·         Le spondylolisthésis dégénératif qui est secondaire à l’arthrose rachidienne, c'est-à-dire à l’usure du disque intervertébral, des capsules articulaires et des ligaments. Par leur dégénérescence ces structures perdent leur fonction stabilisatrice.

 Plus exceptionnellement, le spondylolisthésis  peut-être secondaire à un traumatisme  important, à une maladie infectieuse ou tumorale ou à une complication de la chirurgie rachidienne.

 


QUELLES EN SONT LES CONSEQUENCES ?

 

Le spondylolisthésis, quel qu’en soit son origine, peut être totalement asymptomatique et parfaitement bien toléré. Dans ce cas il ne constitue habituellement pas une contre-indication à la pratique sportive de loisir. La pratique de certains sports à haut niveau pourra être discutée.

 Le spondylolisthésis peut néanmoins provoquer des douleurs qui résultent de l’instabilité intervertébrale et/ou de la compression neurologique. Le patient peut alors souffrir de lombalgies (douleurs dans le bas du dos) et/ou de radiculalgies (douleurs dans les membres inferieurs par compression des racines du nerf sciatique ou du nerf crural).

 La survenue d’une faiblesse musculaire ou de troubles sphinctériens est exceptionnelle mais nécessite une consultation chirurgicale en urgence.

 

 QUELLE EN EST LA PRISE EN CHARGE ? 

 

 Lorsque le spondylolisthésis est asymptomatique, une surveillance radiographique peut-être nécessaire tous les 1 à 5 ans, en fonction de la période de la vie. En l’absence de manifestation douloureuse, il n'y a habituellement pas d'indication chirurgicale.

 Lorsque les douleurs apparaissent, un bilan complémentaire est nécessaire. L’IRM apprécie l’état des disques intervertébraux et l’importance de la compression neurologique. Des radiographies de l’ensemble de la colonne vertébrale permettent d’apprécier la statique globale. L’instabilité intervertébrale peut être quantifiée par la réalisation de clichés dynamiques en flexion et extension et le scanner est parfois nécessaire pour mettre en évidence une lyse isthmique.

  Si la douleur est modérée et d’évolution récente, le traitement médical est indiqué dans un premier temps (antalgiques, anti-inflammatoires, kinésithérapie ± infiltrations). L’intervention chirurgicale est envisagée en cas de persistance des douleurs ou en présence de signes de gravité (faiblesse musculaire, troubles sphinctériens). Elle consiste en la réalisation d’une arthrodèse.

 

 

   Spondylolisthésis isthmique L5-S1 traité par arthrodèse postérieure et cage intersomatique.

 

 

 

   Spondylolisthesis dégénératif L4-L5 traité par arthrodèse postérieure et cage intersomatique. 

 

Centre Aquitain du Dos
Hôpital Privé Saint Martin
2 rue Georges Nègrevergne 33700 MERIGNAC
T (33) 05 57 02 00 00 F (33) 05 57 02 02 02