HOME > PATHOLOGIES > HERNIE DISCALE CERVICALE

PATHOLOGIES

Hernie discale cervicale

QU'EST-CE QU'UNE HERNIE DISCALE ?

 

Chaque vertèbre est séparée de sa voisine du dessus ou du dessous par un coussinet élastique qui est a pour fonction de se déformer afin de permettre la mobilité du cou et d’amortir les contraintes mécaniques liées à la gravité et aux activités. Ce coussinet est le disque inter-vertébral.

Au fil de la vie, ce disque va être soumis à une usure qui est généralement lente et progressive mais qui peut s’accélérer avec les efforts chroniques ou les traumatismes. Le disque peut finir par se déformer voire se fissurer et laisser s’échapper un fragment de son noyau central: c’est la hernie discale.

 

 

QUELLES SONT LES SYMPTOMES EN RAPPORT AVEC UNE HERNIE DISCALE CERVICALE ?

 

Une hernie discale cervicale peut dans certains cas être strictement asymptomatique.

Un disque malade peut entrainer des douleurs au cou (“cervicalgies”), mais s’il existe une hernie qui appuie sur un nerf qui va dans le bras, elle sera responsable de douleurs du bras (« névralgie cervico-brachiale »).

Dans de rares cas, la hernie est tellement grosse, ou le canal cervical tellement étroit par rapport à la taille de la hernie, que même la moelle épinière souffre de la compression et que des faiblesses apparaissent dans les mains, les bras, voire dans les 4 membres. On parle alors de « myélopathie » (maladie de la moelle épinière). Ces formes là sont plus rares et beaucoup plus graves que celles où seulement un nerf est comprimé.

Bien souvent, l’usure progressive n’affecte pas seulement le disque mais aussi toute l’articulation disco-vertébrale: c’est l’arthrose cervicale qui aggrave encore les choses en majorant les douleurs cervicales, en rétrécissant la place dévolue aux nerfs et à la moelle, en calcifiant les hernies qui deviennent alors dures au lieu de molles.

Lorsqu’un nerf souffre, il donne des douleurs d’abord à l’effort, puis tout le temps, même et surtout la nuit, puis des “fourmis” ou endormissements apparaissent, ce qui veut dire que le nerf commence à être abîmé. Le stade le plus sévère de la souffrance du nerf est la paralysie motrice, avec perte de force dans le territoire qu’il commande (la main ou la flexion ou l’extension du coude par exemple selon le nerf concerné).

Le nerf est un ensemble de fibres vivantes. Lorsqu’une fonction nerveuse est perdue, il est impossible d’être sûr des possibilités de récupération ni de son éventuelle qualité ou vitesse. Les dégâts dans le nerf sont généralement réversibles au début, au stade des douleurs, moins au stade des fourmis, encore moins au stade des paralysies. La durée de la souffrance du nerf est aussi un facteur pronostique pour la récupération. Les dégâts sur la moelle épinière, quant à eux, sont peu réversibles surtout si elle a souffert longtemps. La récupération est en général très lente quand elle survient.

 

Hernie discale cervicale comprimant la moëlle épinière.

 

 

 

QUELLE EST L'EVOLUTION DE LA HERNIE DISCALE CERVICALE ?

 

Une hernie discale molle peut très bien se résorber ou au contraire se calciifer et persister. Le choix thérapeutique sera fonction du retentissement neurologique de la hernie et de l'évolution des symptomes sous traitement médical. L'intervention chirurgicale est indiquée en cas de douleur incontrôlable malgré le traitement antalgique et anti-inflammatoire (névralgie cervico-brachiale "hyperalgique") ou en cas de paralysie, en cas de douleur persistante après plusieurs semaines de traitement médical ou encore devant l'existence signes de souffrance de la moëlle épinière. 

Centre Aquitain du Dos
Hôpital Privé Saint Martin
2 rue Georges Nègrevergne 33700 MERIGNAC
T (33) 05 57 02 00 00 F (33) 05 57 02 02 02